Fermeture exceptionnelle ce mercredi mais bien ouvert sur le reste des vacances ! Découvrez nos coups de coeur !

Bonjour à toutes et à tous !

Un petit mot pour vous dire que nous serons fermés ce mercredi mais bien ouverts sur le reste les vacances !

Quelques coups de coeur disponibles à la bibliothèque pour ces vacances :

Chaplin en Amérique

Octobre 1912. Charles Spencer Chaplin débarque aux États-Unis la tête pleine de rêves et d’ambition. Son nom, il le voit déjà en gros sur la 5e avenue. Cette première aventure débute en 1910 quand il quitte l’Angleterre pour les Etats-Unis et se termine vers 1920, en pleine notoriété puisqu’il est déjà une des personnalités les plus connues au monde.

Ceci n’est pas une biographie

Charles Singullier est un employé ordinaire qui, pour une fois, se permet une petite originalité : il s’achète un chapeau melon au marché aux puces des Marolles à Bruxelles. Une fois le chapeau posé sur la tête, rien ne sera plus pareil pour Charles : il est victime d’hallucinations issues de l’oeuvre de Magritte. Et plus moyen d’enlever ce chapeau sauf s’il perce le mystère des tableaux de Magritte ! Une oeuvre qui s’interroge sur le sens des mots et des images et qui entraîne Charles dans un jeu de piste qui l’amènera à mieux comprendre Magritte, à le croiser, mais aussi à s’interroger sur lui-même, sur l’amour et sur la place de la fantaisie dans sa vie.

Les maîtres de l'Orge -1- Charles, 1854
Les maîtres de l’orge

Dorp 1854 – Dorp 1997 : 150 ans d’histoire et cinq générations qui, une à une, ont apporté leur pierre à l’empire des Steenfort. Un géant de la brasserie si solide qu’il a pu résister à deux guerres mondiales et à un crack économique. Mais ces événements ne sont rien comparés aux terribles luttes de pouvoir que se sont livrés les héritiers, et à l’obsession de vengeance qui, de tout temps, a animé ces familles ennemies. Car les empires industriels ne peuvent s’ériger que grâce à la passion, l’enthousiasme et l’obstination des hommes. Profitez en, nous avons la série complète !

Emilie Zoé – The very start

Un vinyle 33 tours à écouter au coin du feu. Attention, il appelle à l’introspection… pour en dévoiler le meilleur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s